Les chasseurs de la commune sont soucieux de la sécurité d’autrui, lors des battues au gros gibier qu’ils organisent.
C’est dans ce but, qu’ils ont installé en différents points, 10 postes de tirs surélevés, ou miradors. La position en hauteur permet au tireur de réaliser un tir fichant de haut en bas et assure ainsi la sécurité des promeneurs et automobilistes qui passent à proximité.
Les 10 postes ont été installés sur des lieux à découvert et à fort passage.
Financés pour 50 % de leur coût par la Région Auvergne/Rhône-Alpes et par une aide de la fédération de chasse, l’équipement n’aura pas trop grévé les finances de la société de chasse, présidée par Laurent Guichard.
Le sanglier, dans l’Ain, est classé comme animal susceptible d’occasionner des dégâts, les chasseurs sont en charge de réguler sa prolifération. En outre, avec une autorisation de prélèvement de 6 chevreuils, les sociétaires qui chassent avec leurs amis de Gorrevod, Saint-Etienne, Chevroux et Ozan débuteront leur saison de battues à Boz, le 12 octobre prochain.
L’affichage des dates des prochaines battues, destiné à informer la population sera réalisé en mairie et sur le site internet de la commune.