C’est toujours la rue de la Mortelle qui inaugure la saison des fêtes de quartiers de la commune.
Depuis 5 ans, tous les lundis de Pentecôte, les voisins se retrouvent pour un moment de convivialité dans les dépendances de la ferme de Paulette et Claude Clerc.
Une organisation sans faille, un côté de la rue amène le salé et l’autre le sucré, permet de passer une agréable journée. C’est encore Arnaud, en maitre rôtisseur, qui s’occupe du cochon cuit à la broche. Cette année, il pèse 43 kilos et a ravi les papilles des quelques 40 invités à la table.