Est-ce le changement d’heure, qui a fait lever les visiteurs plus tôt ou la météo particulièrement favorable de ce dimanche 27 octobre qui a permis une telle réussite ?
Toujours est-il qu’il n’y avait plus beaucoup de places disponibles sur le terrain communal et le pré attenant pour accueillir les véhicules anciens et d’exception attendus par Christian Artzner et son équipe de Boz-Auto-Sport.
Quelque 200 véhicules étaient présents. Les visiteurs, eux aussi très nombreux ont pu admirer de belles raretés. Les décapotables, fait rare juste avant la Toussaint, côtoyaient les voitures de course, les utilitaires et les motos. La palme de la plus ancienne voiture revenant à une Mathis, constructeur français qui produisit des voitures entre 1905 et 1940.

Merci Gab pour les photos