Beaucoup de projets pour 2018, malgré les contraintes budgétaires.

C’est devant environ 70 personnes, dont quelques nouveaux habitants de la commune, que Monique Joubert-Laurencin et son conseil municipal ont présenté leurs vœux à la population.
La cérémonie des vœux se doit, certes, être un moment de retrouvailles, de partage et de convivialité, mais aussi un moment de démocratie pour rendre compte de l’action de la municipalité lors de l’année écoulée et présenter les projets à venir.
Budgétairement, l’heure est plutôt à l’inquiétude. La commune subit, comme de nombreuses autres, la baisse des dotations de l’état depuis trois ans. Actuellement, c’est la baisse progressive de la taxe d’habitation qui inquiète fortement les collectivités. L’état promet une compensation de recette…mais pour combien de temps ?
Néanmoins, des projets seront réalisés dès ce début d’année.
L’étude de la construction de la nouvelle station d’épuration à lit de roseaux touche à sa fin. La consultation des entreprises est en cours et les travaux pourraient débuter au printemps prochain.
Le projet du local technique destiné aux pompiers a été retardé, mais les plans ont été élaborés en concertation avec les sapeurs-pompiers de la commune, et les entreprises contactées.
Concernant les eaux pluviales et les ruissellements, des travaux ont été effectués. La problématique des bassins de la ZA a été résolue. Certains fossés ont fait l’objet d’un curage. Une réflexion est en cours pour procéder à l’élargissement du fossé de l’angle de la rue du platane.
Au chapitre voirie, le conseil municipal réfléchit à un prochain aménagement de la place Joseph Barbier. Il projette également l’aménagement de la continuité de la rue de l’école, depuis la rue de l’église jusqu’à la rue des Curtils.
Concernant la porcherie, le nettoyage et le désamiantage par une entreprise spécialisée est terminée. La société porcine a présenté un projet d’élevage porcin en bio. Le conseil municipal étudie cette proposition dans son ensemble.
Au terme de ces vœux, Monique Joubert-Laurencin a invité les habitants à rester confiants en l’avenir. La solidarité, la convivialité et la proximité feront que chaque habitant se sente un véritable «Burrhin».

Partagez...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter