Les grands du RPI participent à plusieurs activités au complexe des Nivres de Pont-de-Vaux.

Le tennis de table, la lutte et le théâtre sont au programme des élèves de l’école de Boz, les jeudis après-midi.
Depuis le début du mois de mars, ils se rendent au complexe des Nivres à Pont-de-Vaux pour travailler leur corps et leur esprit.

La lutte, encadrée par Frédéric Mathy, favorise l’apprentissage de soi par l’éducation physique et ainsi la socialisation, par la découverte et la compréhension de l’autre. C’est aussi une bonne école de volonté, où la souplesse fait parfois mieux que la force.

Le tennis de table, sous la houlette de Fabien Lopez, professeur de tennis de table et Conseiller Technique Départemental de l’Ain, sert à se confronter à soi-même en cherchant à améliorer sa performance mais aussi à se confronter à l’autre en faisant mieux que lui. C’est aussi un bon exercice de motricité et de synchronisation.

Ce sont Murielle Mathy et Florian Garcia qui s’occupent de la partie théâtrale. Les enfants travaillent sur les fables de Nasreddine. Nasreddine est un personnage mythique, simplet, capable d’être rusé comme un renard ou bête comme une oie. Ses aventures prennent la forme de récits très courts, toujours amusants, qui cachent le plus souvent sous leur apparente absurdité un grand fond de sagesse. Ses aventures sont connues dans des dizaines de langues, du serbo-croate au persan en passant par le turc, l’arabe, le grec, le russe et d’autres. C’est l’histoire d’un fou qui est sage. On découvre derrière le rire, des vérités simples et lumineuses. Les enfants travaillent dans ces piécettes, leur jeu de corps et leur voix, tout en réfléchissant aux morales qui illustrent toujours le propos.

 

Partagez...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter