Malgré la froidure ambiante, les quelques heures d’ensoleillement de l’après-midi autorisent de belles promenades revigorantes.

La balade préférée des Burrhins les emmène bien souvent du côté de la Saône. Ce matin, le thermomètre affichait -11°C, par endroit. La rivière est prise par les glaces. Cela offre un paysage magnifique, habité par un silence étonnant. Les oiseaux marchent sur l’eau.

Rien ne bouge….Seuls le craquement de la glace, et de rares croassements lointains de corneilles se font entendre.

Dans la prairie, les flaques dans les chemins offrent des graphismes originaux et la Nieuse, au pont des Nièvres est, elle aussi, bien gelée.

Février n’est pas encore passé et si l’on se réfère aux archives, l’hiver peut encore nous réserver de belles surprises et des souvenirs glacés au bord de notre rivière.

Partagez...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter