Les élèves ont été sensibilisés sur la nécessité d’une évacuation dans le calme en cas de sinistre.

Les pompiers de la commune ont procédé à deux exercices à l’école.
Il était 15h, quand un dégagement de fumée s’est produit dans la salle de documentation. Le directeur craignant une propagation a déclenché l’alarme, prévenu les pompiers et, avec l’équipe enseignante, évacué les enfants pour les mettre en sécurité.
C’est au cours de l’évacuation qu’une élève, dans la précipitation, a chuté lourdement.
Arrivés sur les lieux, les pompiers ont pris en charge immédiatement la blessée et constaté que le feu avait été circonscrit par les enseignants avec leurs propres moyens.
Après les premiers secours, la jeune fille a pu rejoindre ses camarades.
Les élèves ont pu observer toute la procédure de prise en charge des blessés, particulièrement, la mise en position latérale de sécurité et la surveillance des fonctions cardio-vasculaires.
Dans le debriefing qui a suivi, les soldats du feu et les maîtres ont bien insisté sur la nécessité d’évacuer dans le calme les locaux afin de ne pas générer de sur-accident, comme cela s’est produit cet après-midi.
Les numéros d’urgence, bien que connus par beaucoup, ont été rappelé ainsi que le contenu du message d’alerte à délivrer en cas de besoin.
Les enfants, au cours de l’année scolaire suivront une initiation aux gestes de premiers secours en collaboration avec la Croix Rouge locale. Cette initiation complètera les actes observés cet après-midi.
Dans un deuxième temps, c’est un exercice de confinement et d’évacuation discrète qui s’est déroulé. Cet exercice est rendu nécessaire en cas d’intrusion d’un individu mal intentionné dans l’école.

Partagez...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter