L’initiative aurait mérité un plus large auditoire.
Vendredi, 14h30 : Est-ce la faute à la canicule qui incitait plus à la sieste qu’à une promenade dans les rues du village ? Toujours est-il que seulement une douzaine d’auditeurs a répondu à l’appel des enfants de CM1/CM2 qui leur proposaient de faire la lecture.
Dans la cadre d’une action menée de concert avec la bibliothèque municipale, les enfants ont lu dix livres et en ont choisi trois à lire pour le public.
Trois livres bien différents :
“Les cinq malfoutus” a été choisi pour sa drôlerie et sa morale : ” Nul besoin d’être parfait pour réussir sa vie”.
“Le casque d’Opapi” raconte l’histoire d’un enfant possédant un grand-père Allemand et un autre Français, à l’époque de la guerre 14/18. Là, c’est plutôt la gravité de la situation que les enfants ont aimé. Ils ont fait partager leur émotion dans une lecture très appliquée et solennelle. Il semble que le message de paix soit passé !
Le troisième livre “Le verre” traite des rapport mère-fille. Lu par les jeunes filles, il décrit bien l’attachement que l’on peut avoir pour un objet qui nous rattache à un être cher.
D’autres livres ont été lus. S’appuyant sur le livre “Et si on redessinait le monde” et dans un beau moment d’échange intergénérationnel, les enfants et les adultes ont décrit le monde idéal dans lequel, ils voudraient vivre.
Pour conclure, le début de l’histoire sénégalaise des sœurs Koumba a été contée….Mais pas la fin ! Pour la connaitre, les auditeurs sont invités comme toute la population à venir chercher le livre à la bibliothèque municipale ouverte tous les samedis de 10h30 à midi.

Partagez...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter