La petite plante ne paie pas de mine, elle est pourtant très rare. Jadis, présente sur la lande tourbeuse des Oignons, elle avait disparu depuis une dizaine d’années, tout comme la droséra.
Si la droséra a de nouveau été observée en octobre 2018, le lycopode des tourbières (son autre nom) n’était pas encore revenu sur le site, classé “espace naturel sensible”.
Le travail de gestion, confié par la commune, au Conservatoire d’Espaces Naturels Rhône-Alpes (CENRA) semble porter ses fruits. C’est à l’occasion d’une animation autour du bouleau proposée par le CENRA et la maison de l’eau et du tourisme de Pont-de-Vaux que la plante rare a été observée.
C’est une petite plante qui ressemble à une mousse de très grande taille. C’est, en écologie, une espèce pionnière c’est à dire l’une des premières formes de vie qui colonisent ou recolonisent un espace écologique donné. C’est une plante devenue très rare. En France, cette espèce a disparu d’une grande partie de son aire naturelle de répartition. Elle est protégée au niveau national depuis 1982. (source Wikipédia)

D’après les premiers retours du CENRA, Boz serait un des seuls lieux du département où on retrouverait cette plante.

Lien vers l’article sur l’animation “autour du bouleau” :

http://communeboz.fr/le-boulot-et-le-bouleau-cest-bon-pour-la-sante/