La météo détestable de ce 8 mai n’a pas permis d’attirer la grande foule à la cérémonie de commémoration de la fin de la seconde guerre mondiale.

Hommage a quand même été rendu aux victimes en présence des pompiers de la commune et de la clique de Reyssouze.

Après le discours lu par Alain Giraud, c’est le jeune William Rotheval qui a déposé la gerbe sur le parvis du monument aux morts.