Environ 60 personnes ont répondu à l’appel de Monique Joubert-Laurencin, maire et de ses conseillers pour la cérémonie des vœux municipaux.
L’occasion pour l’édile de la commune de souhaiter une bonne année à ses administrés.
Elle a surtout formulé des vœux d’union et de solidarité :
« Après l’année difficile qui vient de s’écouler, un élan de solidarité et une émotion nationale ont consolidé ces valeurs. Un monde plus juste et plus solidaire ne peut se construire que collectivement et non pas les uns contre les autres. J’invite tous les Burrhins à œuvrer dans ce sens. »
Le dynamisme d’un village se mesure également au dynamisme de ses associations. La vie associative à Boz s’est révélée d’une grande richesse, tout au long de l’année et dans toutes les activités. Les bénévoles associatifs et les présidents qui contribuent à faire vivre la commune ont été remerciés.

Les réalisations 2015 et les projets 2016

Le contexte budgétaire n’autorisera pas de folies.

La cérémonie des vœux est aussi l’occasion, pour le maire, de faire le point sur le réalisé et le réalisable dans l’avenir. Car, il s’agit bien de présenter ce qui est réalisable. Le contexte budgétaire difficile n’autorise pas de folies dans les communes rurales. Les dotations de l’état continueront de diminuer de 30 % sur les 3 ans à venir et obligent à une gestion toujours plus rigoureuse.

2015 a néanmoins vu la réalisation de plusieurs projets :
Un diagnostic et un nettoyage des réseaux d’assainissement ont été réalisés.
Un appentis a été construit en prolongation du local technique afin abriter les engins de voirie de la commune.
Un aménagement de la sécurité routière a été mis en place par la pose de panneaux de signalisation à différents carrefours.
Le verger pédagogique situé face au cimetière a été inauguré.
Le gros souci de la commune cette année a été l’incendie de l’ex-porcherie. Depuis cet été, nombre de démarches auprès des administrations compétentes sont faites afin d’obtenir le déblaiement du site. Puisse 2016 apporter une solution pour l’élimination de cette « verrue » qui défigure le site des Oignons.

Pour 2016, il n’y aura donc pas de projets d’envergure. Outre la gestion habituelle de la voirie, une extension du réseau d’assainissement est prévue pour raccorder les dernières maisons, route de l’étang. Des locaux plus adaptés ont été promis à la compagnie de pompiers. Après un premier refus de subventions de la part du Conseil Départemental, la commune maintient le projet. Les travaux devraient débuter dans l’année.

Partagez...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter